Besoin de vous parler..

Photo By Ellesenparlent

img_5363

C’est ce moment ou tout va mal, ou tout m’échappe, que ce besoin d’écrire arrive. Même si c’est très chiant car mon MacBook Air qui n’a même pas encore trois ans commence à me lâcher par ma faute.. en effet j’ai fais tombé un peu d’huile pour le corps dessus et tout mon clavier en fait les frais. Je dois appuyer comme une tarée sur les touches et même là encore ça ne marche pas toujours. Je me maudis. J’ai tellement galéré rien que pour écrire ces quelques lignes, alors je ne préfère pas imaginer au combien la rédaction va être longue et ardue.

C’est comme si je n’appartenais plus au monde réel, je suis totalement chamboulée. Je n’ai jamais été suicidaire, bien que ma mère se soit suicidée. Mais cette idée est plus que présente ces derniers temps. Je suis malheureuse il faut bien le dire. Je le précise non pas pour moi (car moi je le sais), mais pour vous qui m’envoyez souvent « tu as une vie parfaite, etc.. ». Je pense que vous jugez trop par rapport à Instagram. Si l’on ne juge que par ce réseau social et par mon compte Clarissoho alors oui ma vie est parfaite. Mais c’est faux. On ne cesse de répéter que les réseaux sociaux ne sont pas le miroir de nos vies. Le but d’Instagram et des autres réseaux d’ailleurs, c’est de montrer un infime et ridicule moment de notre journée. Dois-je rappeler qu’une journée dure 24h ? La réalité peut-être bien différente..

Je vois une psychiatre à l’hôpital depuis bientôt deux ans. Il y a eu avec elle des hauts et des bats. En ce moment c’est plutôt bas; je me sens incomprise et je l’a sent chaque fois de plus en plus impuissante face à mon cas. C’est abandonnée que je me sens. Elle qui est censé être mon seul pilier en ce moment.. Je me suis alors posé la question de ma famille. Je n’ai plus de mère pour écouter sa fille. Je n’ai plus de grand frère qui s’est fait tragiquement tué par un enculé de chasseur. Avec mon petit frère c’est de plus en plus froid chaque jour. Quant à mon père, c’est pas simple malgré son unique souhait que j’aille bien. En ce qui concerne mes amis, je n’en ai plus. Mais je ne leur jète pas la pierre, c’est moi et moi seule qui les ai laissé. Voilà donc ou j’en suis.

Parlons de l’anorexie, de mon anorexie. Je vais mieux, mais cela ne signifie pas que je suis guérie. Elle contrôle encore bien trop ma vie et mes choix. Je n’ai pas envie d’y débattre davantage, à quoi bon ?

– Hello Sam,

Je n’ai jamais été aussi malheureuse qu’à ce jour. Je suis vide, ma vie est vide. Tu n’es plus là, et ta présence me fait aujourd’hui le plus grand vide au monde. J’aurais voulu te rejoindre à Grenoble; tu te souviens, comme on avait dit. Mais voilà, en attendant je suis triste, vidé, malheureuse. Chaque journée est une corvée encore plus difficile que la précédente. J’essaie de survivre face à l’échec qu’est ma vie, en me disant que peut-être, bientôt, elle va s’améliorer, mais je dois t’avouer, pour ne rient te cacher, que je n’ai plus espoir. Je ne cesse de me demander ce que tu aurais fait à ma place, mais je n’ai pas de réponse car tu ne te serais pas retrouver dans ma position tout simplement. Je t’écris aujourd’hui car je n’ai personne à qui parler, et je sais que c’est de ma faute. Ce n’est pas facile pour autant. Tu veux savoir à quoi je pense là ? Quand, je suis revenue de Paris et que toi tu étais rentré à la maison plus tôt de tes vacances. Tu étais venu me chercher à la gare, et on s’était fait une petite soirée tous les deux à discuter et à dîner, tout en regardant la télé. C’est tout bête comme souvenir, mais il me fais du bien. Je crois savoir pourquoi ton départ m’attriste beaucoup: j’aurais préféré partir et toi te faire rester en vie. C’est toujours ce que j’ai dis. Une grande partie de mon coeur s’est éteinte à tout jamais. Tu te souviens, lorsqu’on était petits, tu prenais déjà bien soin de moi: sur le canapé, tu me chatouillais la tête, ou alors tu me promenais dans une poussette. Tu as toujours veillé sur moi, et je pense que là ou tu es tu continus. Et quand on s’amusait à se mettre le cul dans piscine et ensuite s’asseoir sur les dalles chaudes pour après observer nos traces de fesses, et rire. Rire, voilà un point intéressant. Je ne vais pas dire que tu avais un rire ridicule car je suis mal placée pour dire ça (humour).. Tu avais cette facilité à rire de n’importe quoi, malgré que ce ne soit pas drôle du tout. Ne parlons pas non plus de tes blagues à deux balles.. Moi, je n’ai jamais su rire. Dans certaines situations lorsque tout le monde va éclater de rire, je suis toujours celle qui va rester là à se dire « y a quoi de drôle? ». C’est bête à dire, mais je crois que je ne sais pas rire. J’aurais aimé que tu m’apprennes.

Excuse-moi, hier j’étais trop en larmes pour terminer cette lettre. Hier, c’était la goute d’eau j’étais tellement mal. Aujourd’hui, rien n’a changé, mais la journée n’a pas été horrible. Dans quelques jours, on s’envole pour Londres. Tu te souviens de ce voyage que l’on avait fait en 2012 ? Et ben, je suis contente de le reproduire, malgré que j’aurais préféré que tu sois à mes côtés. Mais, je te promet que je vais essayer de profiter au maximum, je sais que tu aurais voulu cela. Tu as raison, tu as toujours eu raison en ce qui concerne la vie. En fait tu étais vraiment le mec parfait, avec les autres, avec tes amis, ta famille, et avec moi.

29 Juillet 2016 –

Je ne sais plus trop quoi rajouter. Ah si, à ce moment précis je pense à toi Lucille. Ma meilleure amie, mon duo de choc, dire que nos mères pensaient qu’ont été en couple tellement notre amitié était fusionelle. Je veux juste te demander pardon, te dire que je t’aime énormément.

 

 

30 commentaires

  1. Ces quelques lignes m’ont mis les larmes aux yeux ma Clarisse.. J’aimerais tellement pouvoir t’aider mais je me sens en même temps si impuissante..
    Je pense fort à toi chaque jour!
    Peut être que Montpellier et la rentrée à la fac vont être un nouveau souffle pour toi, enfin du moins je l’espère!

    Gros bisous ma belle ♡

    J'aime

  2. Oh Clarisse cet article est extrêmement émouvant,touchant ! Je sais que mon conseil ne vaut peut être rien, mais prend la vie comme elle vient, n’oublie pas qu’on n’en a qu’une, et profite de chaque instant en l’honneur de ton frère qui j’en suis sûre n’aurait pas eu d’autre souhait. Si tu ne le fais d’abord pas pour toi, alors bas toi pour lui, fais lui cet hommage et vis la vie qu’il n’a pas eu la chance de vivre.
    Je t’embrasse très très fort et t’envoies de groooosses ondes positives !! ❤️

    Aimé par 1 personne

  3. C’est juste magnifique ce que tu as écris, et je n’ai pas de mots pour décrire le frisson qui m’a parcouru tout l’échine pendant que je te lisais. Je ne peux pas te consoler mais te dire que tout le monde a des hauts très hauts et parfois des bas qui sont très bas aussi. Il faut s’en sortir parce que ne rien faire, c’est mourir et la vie est ce qu’il y a de plus précieux. Courage ♡

    J'aime

  4. J’ai eu tellement envie de te serrer dans mes bras après avoir lu ces quelques lignes dans lesquelles je me reconnais beaucoup ♡Jamais personne ne pourra combler ce vide que ton frère et ta maman ont laissé mais utilise ce vide pour y puiser non pas le manque mais la vie , l’envie de vivre qui parfois semble résuite à néant… Je t’aime vraiment très fort , même si je conçois que tu puisse en douter car on ne s’est jamais vu réellement . Mais je te le repète encore un fois et je continuerais : tu es quelqun à qui je tiens énormément, pour qui chaque jour j’ai une pensée , je suis si admirative de ta force fragile qui te rend si extra ordinaire ☆
    Je t’aime très très très fort et je suis là ♡

    J'aime

  5. Je ne peux m’empêcher de te laisser un commentaire après avoir lu cet article fort émouvant, dans lequel parfois je me retrouve aussi.. Parfois c’est dure, parfois on a envie de tout abandonner, mais regarde la force que tu as eu pour arriver jusque là. La vie à encore pleins de choses à t’offrir et moi j’aurai encore pleins de choses à te dire mais je ne pense pas que ce soit l’endroit le plus convenu pour parler. En tout cas, si tu as envie d’échanger un peu ou de te changer les idées, sache que je suis très ouverte pour toute discussion. Vraiment n’hésite pas, tu as besoin de soutien, on est là..

    J'aime

  6. Tu m’as fait pleurer, ton texte m’as fait chaud au coeur.. ✨ Je dois dire à quelle point je suis touchée par ton histoire, par ta vie.. Celle avec laquelle tu te bat chaque jour.. Alors oui quand les gens te disent je comprends ce que tu vis, non c’est faux tant qu’ils ne l’auront pas traversé ils ne comprendront jamais.. Je fais notamment référence à la maladie car je l’ai également traversée et elle ne m’as pas laissée indemne.. Notre psychiatre c’est la meilleure, à l’écoute toujours à l’écoute à nous conseiller, nous dire quoi faire quand on est perdu..
    Je pense à toi et n’oublie pas si tu as besoin je suis là, j’espère un jour te revoir dans la salle d’attente ou dans la ville pour pouvoir discuter plus longuement car oui pour moi tu as un parcours admirable.

    Gros bisous 💋

    J'aime

  7. Je ne commente jamais tes articles mais la je me suis dit qu’il était grand temps de sortir de mon petit cocon pour essayer de trouver des mots au lieu de te laisser dans un tel état , ton article m’a énormément ému , certes je ne connais pas ta vie , certes je ne vie pas ce que tu vies actuellement , certes je suis une personne parmi une autre ,mais aujourd’hui j’aimerai te dire un seul mot même si c’est compliqué de pouvoir te le dire : PROFITE DE CHAQUE MOMENTS !
    La vie n’a jamais été rose pour personne , via Instagram j’ai toujours suivi tes postes mais toujours de loin car à chaque fois que je te lisais tu me mettais la larme à l’œil et je ne savais quoi te dire pour essayer de te réconforter . J’ai eu une relation avec un garçon sa maman avait décidé aussi de quitter ce monde car elle ne trouvait plus sa place ici , il ne faut pas que tu te sentes coupable ou que tu aies des idées noires pour autant , je sais à quel point c’est facile de dire ça mais bon … , certes la vie n’est pas celle dont tu rêvais mais ne lache rien tu réussiras à surmonter tous ca même si parfois il faut un long moment , la vie est compliquée , semée d’embûches mais tu es quelqu’un avec la tête sur les épaules , il ne faut jamais que tu lâches , quand tu auras trouvé ta voix scolairemznt tu seras épanouie , quand tu auras trouvé un homme pour te combler de bonheur tu te sentira revivre , quand tu auras la chance de voyager tu découvriras plein de nouvelles choses etc ce sont des choses bêtes mais ce sont des choses tellement importantes !
    Garde la tête haute , tu y arriveras , tu verras qu’à un moment où a un autre la vie ira dans ton sens , ce que j’ai dit c’est probablement farfelu mais j’ai qu’une chose à te dire : tu es une jeune fille courageuse , je t’envoie plein de courage , ma boîte mail sera toujours ouverte pour discuter , ainsi que mon insta : juuliehar

    Du courage et des bisous ❤️

    J'aime

  8. Ton texte m’a énormément touché … en effet Instagram n’est qu’une infime partie de la vie et la vie est tellement injuste parfois. Tu es une fille qui mérite beaucoup plus que tout ça. J’ai tellement de peine quand je lis ces lignes, j’espère que cette solitude qui te pèse au quotidien s’apaisera petit à petit et que peut être la fac t’aidera à aller de l’avant et à aller mieux surtout. Tu es pétillante et captivante, n’en doute pas. ❤️

    J'aime

  9. C’est les larmes aux yeux et la gorge nouée que je termine la lecture de tes mots. Je me sens petite, ridicule face à la maturité que tu as, le courage et la force qui te font avancer. Ta maman et ton frere sont si fiers de toi j’en suis certaine.
    Maladroitement et tres humblement, je te souhaite le meilleur pour ton avenir ma Clarisse, et je n’ose te dire que je compatis dans ta douleur et ton chagrin. Malgré tout, je t’envoie des bisous de réconfort…

    J'aime

  10. Bonsoir ma jolie Clarisse,

    Nous nous sommes déja parlées, quelques fois, furtivement, au détour des réseaux sociaux notamment par snap (camguinard) et instagram (camgnrd).
    Je vois dans ces quelques lignes une jeune fille qui n’en peut plus d’être incomprise et qui se sent terriblement seule. J’ai beaucoup de peine face à cela car j’aimerais te connaitre d’avantage et te proposer mon soutien, mon épaule même dans l’espoir que ça calme une partie de tes maux. Mais pour cela il faudrait que tu acceptes que des personnes, autres que ta psy, veulent être tes « amie(s) » et entrent dans ta « vie », t’aider.
    Par ailleurs, comme une personne le dit plus haut, je pense, du moins j’espere sincèrement que cette année a la fac va t’ouvrir des portes au niveau pro comme personnel mais aussi comme du point de vu social. Car tu es une petite perle fragile qui ne demande qu’a éclore. Lorsque ta tristesse est rangée dans un coin de ton coeur et ne remonte pas trop, tu es si drôle, rayonnante et attachante. Crois moi.

    J’espere sincerement que tu vas aller mieux ma jolie. Tu le mérites tellement. Accepte d’aller de l’avant, pour toi, pour eux aussi qui te regarde d’en haut.

    Je t’embrasse bien fort.. ❤
    Camille

    J'aime

  11. C’est quelques lignes m’ont mis des larmes dans les yeux et pourtant je ne suis pas facilement émotive mais j’ai ressentie tellement d’amour envers ton frère que je pense que tu dois vivre pour ton frere car c’est ça ce qu’il veut. J’ai tellement envie d’écrire quelques choses pour pouvoir t’aider mais je ne trouves pas de mots… En tout cas, sache une chose je suis là pour toi ou nous sommes la pour toi et on est là pour t’aider, surtout il faut pas dire que tu es seul car nous sommes tous ici 🙂

    Je t’embrasse fort ❤

    J'aime

  12. Ton article me touche énormément, ma meilleure amie à perdue sa maman tragiquement, son petit frère à eu un grave accident (mais aujourd’hui est sain et sauf) et elle a perdu son papa d’une maladie il y a quelques mois. Je ne te connais pas, bien que je te suive assidûment sur Instagram, comme tu dis, ce n’est pas la vie réelle. Mais je pense imaginer ton mal être. Je suis sûre que tu as énormément de qualités, j’espère que tu seras entourer pour te remettre d’apoint, en attendant, je t’offres mon écoute si besoin, et mon soutien. Ce n’est pas grand chose mais quand on n’a plus rien c’est déjà beaucoup. 💛 Je t’embrasses jolie Clarisse, tiens le coup. Pour ta maman, ton grand frère, ton papa & ton petit frère, avec qui l’âge (période adolescente j’imagine) vous éloigne sûrement un peu, mais il a certainement plus besoin de toi que tu ne l’imagines ! 😘

    J'aime

  13. Bouleversant et touchant… Le temps guéries les blessures meme si j’imagine que tu n’y crois plus vraiment. Aie confiance en toi(même si c’est difficile) fixe toi des objectifs et pense qu’il y a toujours pire que soit. J’ai aussi,comme tout le monde, eu des moments difficiles dans la vie et je pense sincèrement que ce n’est pas pour rien que cela n’est arriver car aujourd’hui je comprends(pas tout mais en partie) pourquoi ces choses sont arriver. Je suis certaine que ces choses là vont te faire grandire et dans 3,5,10 ans tu comprendra pourquoi cala c’est passer ainci.
    Je te souhaite sincèrement beaucoup de foix dans les choses que tu entreprends, je te souhaite de guérir , je te souhaite de réussir tout ce que tu entreprends. Mais le plus important je pense cest d’être la personne que tu as envie d’être. Soit cette personne dont tu as toujours rêver! Accomplie ses rêves, tes rêves!

    J'aime

  14. clarisse, bravo à toi d’avoir eu le courage de nous écrire ces lignes. Effectivement je suis d’accord sur le fait que les réseaux ne représentent pas la vraie réalité. si jamais tu ressens le moindre besoin de nous parler de ce qui ne va pas nous sommes la , ta communauté. Tu as vécu tellement d’événements tragiques à seulement 18(?). Je trouve que malgré tout ton mental à été assez solide pour lutter jusque la. Tu es une personne admirable, ne baisse pas les bras.
    julie

    J'aime

  15. Ton texte m’a beaucoup émue, certes on ne s’est jamais parlées mais pour la première fois je commente un des tes articles. La vie est injuste, loin d’être toute rose pour toi, mais c’est justement pour ça, pour ta mère, ton frère et bien sûr pour toi que tu dois te battre pour vivre, profiter, évidemment c’est beaucoup plus simple à dire qu’à faire…
    Et même si il te faut du temps, tu arriveras à surmonter ces étapes qui te ronge. La vie est faite également de bons moments que tu seras heureuse de connaître n’en doute pas !
    En espérant que cette nouvelle année à la fac te permette de t’épanouir, et te rende heureuse malgré tes blessures …
    Je te fais de gros bisous.

    J'aime

  16. Ma chère Clarisse,
    J’ai lu les mots de tes maux, et tu m’as touchée dans ta tristesse. Je n’ai jamais cessée de te voir, ma grande Clarisse, comme une courageuse jeune fille. J’espère qu’un jour tu trouveras ton brin de soleil, et que tu pourras enfin profiter de la vie. J’espère qu’un jour tu pourras connaître le bonheur, c’est tout ce que je puisses faire aujourd’hui. Je penses fort à toi,
    Pleins de bisous
    Margaux
    (tu écris merveilleusement bien, j’ai eu des frissons grâces à ton article)

    J'aime

  17. Je ne sais pas quoi te dire, tellement les épreuves que tu as traversées et que tu continues de traverser sont difficiles et tellement je ne peux même pas imaginer une once de ce que tu dois ressentir. Alors j’ai longtemps hésité, après plusieurs lectures de ton article, a t’écrire de peur de ne pas trouver les mots justes ou réconfortants et d’alourdir malgré moi ta peine. Mais je me suis dit que, peut-être, si tu avais lancé cet appel à l’aide, c’est que tu avais besoin de sentir que tu étais entendue. Alors oui, Instagram, les blogs, c’est que du virtuel.. Bien sûr que l’on a chacune notre vie à côté, plus ou moins rose et bien sûr que la plupart des choses qu’on poste, des commentaires qu’on laisse et des discussions qu’on forme sont futiles.. Et bien sûr que, même si je suis ton compte et que tu suis le mien depuis quelques temps déjà, on ne se connaît pas, et peut-être qu’on ne se connaîtra jamais autrement qu’en tant que clarissoho et camgrenadine sur Insta. Mais, honnêtement, je trouve que t’es une fille super, forte, battante, belle et douée. Regarde la communauté que tu as réussi à rassembler! C’est peut-être du virtuel mais ce n’est pas du vide! Ce sont des vraies personnes qui te suivent et peu de gens peuvent se vanter d’avoir un compte Instagram si bien tenu et si populaire, en plus d’un super blog ! Alors oui, la vie n’a pas été clémente avec toi, mais garde à l’esprit que tu as de la valeur Clarisse. Tu mérite d’être heureuse et tu en es capable. Et tu es loin d’être seule. Moi, je suis sûre que tu vas arriver à remonter la pente et je te le souhaite de tout mon cœur. En tous cas, je trouve ça bien que tu t’ouvre à nous comme ça, je pense que c’est important que tu puisse exprimer ce que tu ressens. Je te souhaite tout le courage et la force possible. Vies pour ceux qui n’ont pas pu le faire et surtout, vies pour toi. ❤️

    J'aime

  18. Tu m’as fait pleurer Clarisse, je sens ta détresse en lisant tout ça et c’est horrible de ce dire que je ne peux rien faire, on ne se connaît pas, moi oui à travers tes snaps mais tu ne me connais pas. J’ai un grand frère et lire ça m’a brisé le coeur ! Pense toujours à eux mais des moments heureux, et ce n’est pas de ta faute s’ils ne sont plus là.. Ta vie te semble inutile et vide mais la lueur arrive, ne perds pas espoir ! Tu es une battante je le sais ! Courage ma belle Clarisse soit forte pour eux, et accompli tes rêves, il ne faut plus tourner la page mais changer de livre pour écrire une toute nouvelle histoire ❤

    J'aime

  19. Coucou ma belle, j’espère que ce n’est qu’un petit pass où tu vas si mal, je comprend la rentrée c’est jamais facile, surtout avec tout ce qui t’arrives.
    J’espère te voir un jour sur montpellier, car tu sais que je n’habite pas très loin de là.
    Ta Chloé, qui pense à toi même si depuis quelques année on ne s’envoies plus nos lettres pour se raconter notre petite vie.
    Gros bisous♡

    J'aime

  20. Coucou Clarisse c’est Anita,
    Je viens souvent regarder ton blog, ton Instagram et tes Snaps, j’adore ce que tu fais ! Même si on a jamais vraiment été très proche je voulais te dire que je suis avec toi, si un jour tu veux venir parler ou quoi que ce sois.
    J’espère que tu vas réussir à passer au dessus de tous ces malheurs ou du moins que tu puisses aller mieux.
    Bisous

    J'aime

  21. Bonjour Clarisse,
    Je voulai simplement te dire que je compatis à ta douleur.
    Je voulai aussi te dire que je connais assez le domaine de la psychiatrie, si ta psychiatre ne se sentait plus en mesure de t’aider, elle prendrait d’autres mesures, essaye de lui faire confiance et surtout de croire en ce que cela peut t’apporter. C’est la clé du traitement.
    Essaye de croire qu’à un moment donné tu te sentiras un tout petit peu mieux, et ça sera déja le début d’autre chose de plus paisible.
    Prend la fac comme un nouveau départ pour lequel tu t’es battue, essaye d’en profiter pour créer des liens avec des gens qui ont des centres d’intérêt proches des tiens, qui deviendront des ami(e)s.
    En attendant, sache que tes mots ne tombent pas dans le vide, nous sommes beaucoup à t’entendre et à te soutenir.
    Je te fais des énormes bisous et je te souhaite pleins de courage, on est derrière toi.
    Coline

    J'aime

  22. Clarisse. Je ne te suis que depuis peu de temps et j’aime tes photographies Instagram. Je les trouve différentes. Tu es diffferente. Ce que tu vis est tragique et tu as bien raison de ne pas en avoir honte et de le partager. La vie est incroyablement injuste et nous fait dire des banalités. Je t’envoie mes bonnes ondes, je souhaite très fort que tu sois heureuse. C’est certain que ça viendra ! Je t’embrasse.

    J'aime

  23. Coucou ma belle,
    Tes mots m’ont beaucoup touchés, malgré ce que tu montres sur les réseaux sociaux, on voit bien que tu n’est pas totalement heureuse et je pense que chacune de nous voudrait de tout cœur que tu trouves la légèreté, l’apaisement et la joie de vivre.
    Je me sens impuissante même si j’aimerai ne pas l’être et je ne peux que me contenter de te laisser ce commentaire pour te dire à quel point tu es une jeune femme méritante, battante et belle comme un cœur !
    En espérant de tout cœur que ces commentaires t’apaiseront un peu..
    N’oublies pas qui tu es, ce que tu vaut et que si toi tu n’y crois plus nous on y croit pour toi !
    GROS bisous et eclate toi en STAPS 💕

    J'aime

  24. Quel texte hyper touchant… Malheureusement nous (les personnes qui te suivent sur les réseaux) on ne peut pas faire grand chose pour toi à part espérer que tu ailles mieux, peu importe le temps qu’il te faudra. Tu es un petit bout de femme très forte, qui a dû faire face à des situations que personne ne devrait avoir à vivre.. Et malgré ça, tu arrives encore à garder le sourire et ta bonne humeur quand tu snap et ça, c’est génial. Je sais que c’est beaucoup plus facile à dire qu’à faire, mais essaie de puiser dans cette tristesse une nouvelle force. Une nouvelle force pour pouvoir mener la vie que tu souhaites à présent. Même si, bien sûr, il y aura toujours un petit vide en toi. Mais moi, tu vois, rien qu’à te suivre sur les réseaux et plus particulièrement sur snap, je sais que t’y arrivera ! ça prendra sûrement du temps car ce n’est pas facile, mais je suis persuadée que ta détermination paiera un jour et que tu vivra la vie dont tu as envie, la roue tourne toujours et elle tournera en ta faveur.
    Je te souhaite beaucoup de courage et n’oublie pas que même si dans ta vie réelle rien n’est rose, nous, nous sommes là pour toi lorsque tu as besoin de quelques minutes de répit.

    J'aime

  25. Clarisse, je t’admire vraiment d’avoir eu le courage de partager ton vécu et ton ressenti. Tu as, visiblement, eu plus de bas que de hauts dans ta vie, mais tu as pu résister face à ça, et surmonter tout ça. Et je suis persuadée qu’au milieu de toute cette tristesse et ce chaos, il y a une volonté de dépasser tout ça, il y a une envie de tout changer et d’allet de l’avant. Cela suffit pour gagnet le combat. Oui, c’est dûr, et oui, c’est long… Alors ça prendra le temps qu’il faudra. Cencentre-toi sur les quelques bonheurs du quotidien et sur les quelques personnes que tu aimes – aussi rare soient-ils – et sur ton avenir et surtout tes rêves.
    J’espère sincèrement que tu te sentiras mieux bien tôt.

    Bisous ❤️

    J'aime

  26. Coucou jolie Clarisse, je te suis depuis un moment maintenant et je te connais un tout petit peu par tes snaps (que j’aime beaucoup). Tu n’as vraiment pas eu une vie facile, parfois le sort s’abat sur une personne qui ne le mérite pas. Le fait est que maintenant tu as une communauté qui t’entoure, et même si c’est du virtuel on peut t’aider. Te parler. Te rassurer. Tu es une fille extrêmement courageuse par tout ce que tu entreprends et vu ton passé, et même ton présent je n’ai que de l’admiration pour toi. Je te souhaite vraiment le meilleur car tu le mérites plus que n’importe qui. Même si la vie ne t’as pas fais de cadeau il faut aller de l’avant car je sais que tu arriveras à être heureuse un jour ou l’autre. Profite de la famille qui te reste car ils sont précieux. Et je suis certaine qu’en STAPS tu te feras des amis car tu es une fille géniale.
    Pleins de bisous, et reste forte. ❤️

    J'aime

  27. Très beau texte, très émouvant. Tu as bien eu raison de l’écrire, pour toi avant tout, écrire ça fait énormément de bien. Et en le partageant à ta communauté, j’espère vraiment que ça t’as fait encore plus de bien.
    La perte d’un frère est affreuse, et je partage ta douleur, je parle également en connaissance de cause..
    Ce que tu dis est très beau, et j’espère sincérement que ta période de deuil s’améliore un peu plus chaque jour. Même s’il est impossible d’être pleinement endeuillé à 100%, je t’assure que dans quelques mois, quelques années tu iras bien mieux. Fais toi confiance, écris, pleure, parle, sors, crie, fais tout ce qui peut te faire exploser, et avec le temps tu n’éprouveras plus ce besoin.
    Tu seras libre, avec une partie de lui en toi.
    Je te souhaite de la force Clarisse, tu es une belle personne, et je crois sincèrement en toi. Et si aujourd’hui, tu as envie de t’écrouler, sache que demaine tu auras envie de gravir l’échelle et tu te retourneras en souriant sur ton parcours.
    Vis pour toi, vis pour lui, pour vous deux, pour votre amour. C’est ce qu’il y a de plus fort.

    Je te souhaite de réussir ma belle <3.
    Maud_grsl

    J'aime

  28. Coucou Clarisse,
    Je suis tout simplement très touchée par ton article. Je te suis depuis maintenant assez longtemps et je t’ai toujours trouvée extrêmement courageuse quoique tu puisses penser. Comme l’ont dit certaines filles, je ne suis jamais passée par de telles épreuves et je ne suis pas dans ta tête mais j’aimerai te dire sincèrement que tu n’es pas un cas désespéré, loin de là! Tu es une fille sportive, tu as su te sortir un maximum de l’anorexie même si cette maladie laisse des traces à vie; tu voyages; tu as réussi à aller en STAPS…
    Ton frère aurait été fier de toi et ta maman également.
    Tu devrais essayer de reformer un lien avec ton petit frère (je ne suis pas proche de mon frère et j’en souffre) comme ça tu te sentirais moins seule.
    Je t’envoie plein de gros bisous et de courage! Tu ne te rends sans doute pas compte mais tu représente vraiment un modèle pour moi: tu te bats avec la vie pour l’instant mais rares sont les personnes dotées d’un courage comme le tien. La roue tourne.
    Julie

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s